4 critères à considérer lors du choix d’un escalier extérieur

4 critères à considérer lors du choix d’un escalier extérieur

escalier extérieur

Qu’il soit question de décoration, ou de besoin technique, le choix d’un escalier extérieur ne doit pas être réalisé hâtivement, mais doit être longuement étudié. Facilité de mise en place, d’emploi, d’entretien, et bien évidemment, d’esthétisme, font partie des principaux paramètres à considérer pour choisir un escalier extérieur. Mais, avant de connaître les principaux critères à prendre en considération lors du choix d’un escalier extérieur, découvrons d’abord les spécificités de l’escalier extérieur.

1- Les singularités de l’escalier extérieur

Contrairement à l’escalier intérieur, l’escalier extérieur est soumis au changement climatique, la variation de température et l’alternance entre le jour et la nuit. De ce fait, l’escalier extérieur se doit d’être plus résistant et compact. Avant de mettre un escalier extérieur dans votre jardin, réalisez au préalable un devis escalier auprès d’un professionnel.

Par ailleurs, pour empêcher les infiltrations d’humidité, il serait plus préférable de mettre des garde-corps sur un escalier extérieur. Côté sécurité, privilégiez un revêtement doté d’un antidérapant. Enfin, question confort, favorisez les marches profondes pour améliorer le confort des utilisateurs.

2- Le type de matériaux

Le choix de l’escalier extérieur débute par la sélection du matériau le plus adapté à vos besoins. À cet effet, plusieurs types de matériaux existent, à savoir : le béton, le carrelage, la pierre, le métal et le bois. Actuellement, la majorité des consommateurs optent pour le béton, car il est stable et solide. Qui plus est, ce matériau exige moins d’entretien que les autres matériaux. Quant au bois, il est moins résistant que le béton, mais beaucoup plus esthétique. Pour renforcer sa durabilité, on doit appliquer des traitements. Concernant le métal, il est simple à poser et léger. Toutefois, pour qu’il soit pérenne, on doit également le traiter. Par ailleurs, il exige beaucoup d’entretien.

3- La forme de l’escalier

Une fois le matériau choisi, il faut maintenant choisir la forme la plus adaptée à vos exigences : droit, tournant ou hélicoïdal. La forme la plus populaire est, bien évidemment, la forme droite, car elle plus facile à moduler et à mettre en œuvre, mais pas que. En effet, le coût d’un escalier extérieur est moins onéreux que les autres modèles. Cependant, pour raffermir la sécurité, on doit lui additionner une rampe, sans parler de la grande place qu’il occupera dans le jardin. Quant à l’escalier extérieur tournant, il marie le confort avec l’esthétique. Moderne et pratique, l’escalier extérieur permet également de gagner davantage de place. À propos de l’escalier hélicoïdal, il est parfait pour une maison moderne.

4- Le choix du revêtement

Outre le type de matériaux utilisés et la forme de l’escalier, le choix du revêtement importe également lors de la mise en place d’un escalier extérieur. On peut choisir entre plusieurs types de revêtements : peinture, carrelage, dalles et résine. Pour la peinture, il faut opter pour une qualité antidérapante et une peinture spécialement conçue pour l’extérieur. Quant au carrelage, c’est également une alternative très intéressante, car il est esthétique, facile à entretenir et pratique. À l’instar de la peinture, il faut favoriser les modèles antidérapants, et surtout résistant au gel.

admin

Laisser un commentaire